Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 août 2015 6 08 /08 /août /2015 22:45

J'avais d'abord pris l'habitude de prendre en photo la vue depuis ma fenêtre, parce que je la trouvais jolie. Puis, j'ai réalisé que ces images m'inspiraient parfois des textes (bons ou mauvais, mais des textes quand même).

Encore plus tard, arc-en-ciel oblige, j'ai commencé à prendre en photo la vue depuis les fenêtres des autres, images ensuite classées dans un dossier secrètement intitulé "from your window, dear friends".

Par manque de temps, je n'ai pas pu les publier plus tôt, mais en voilà maintenant quelques-unes. Peut-être certain/e/s d'entre-vous reconnaîtront-ils la vue...

 

 

Depuis les fenêtres des autres

Pour commencer son écrit, hésiter entre

« Pourquoi ces couleurs bizarres sur la photo »

et

« Pourquoi ces constructions humaines viennent gâcher le coucher de soleil ».

Ne pas réussir à choisir.

Décider de ne rien écrire.

 

~~~

 

Depuis les fenêtres des autres

Dans les grues, un arc-en-ciel s'est accroché.

Peut-être tombait-il et l'ont-elles rattrapé.

Peut-être s'élevait-il et l'en ont-elles empêché.

Dans les grues, un arc-en-ciel s'est empêtré

Y aura-t-il quelqu'un pour l'en démêler ?

 

~~~

 

Depuis les fenêtres des autres

Ce matin, deux nuages croisent le fer

Pendant qu'il est encore chaud ?

Pourquoi cette querelle ?

Ah non, c'est « battre »...

Pour le sourire timide d'une aube rosée ?

« Battre le fer tant qu'il est chaud »

Pour s'approprier un pont ?

« De l'eau a passé sous les ponts », ça, ça va.

Qu'est-ce qui pousse un nuage à en combattre un autre ?

Du vent !

Quels sont leurs sujets de discorde ?

La pluie et le beau temps

Ou peut-être n'est-ce qu'un jeu ?

Tu ?

Ils s'étirent, s'élancent, se lancent des

La

réflexions.

réflexion ?

 

~~~

 

Depuis les fenêtres des autres

Si la ville était mon esprit,

je n'aurais pas le droit

de penser par ici.

 

~~~

 

Depuis les fenêtres des autres

Un abri-bus de nuit.

Juste une pensée :

Où sont les fantômes ?

 

Puis une deuxième voix :

Pourquoi y en aurait-il ?

Ce n'est qu'un abri-bus

dans la lumière d'un lampadaire.

 

Puis un murmure :

Et pourquoi pas ?

Pourquoi pas de fantômes

dans la lumière du lampadaire ?

 

Puis un petit rire narquois :

Dites-donc,

on est combien à penser en même temps ?

 

Puis un regard en soi.

Les fantômes,

ne seraient-ils pas plutôt là... ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : La Ultima Vaca
  • : La Ultima Vaca est classée dans la catégorie "Divers", parce que la catégorie "littérature / film / actu / et-surtout-je-raconte-ma-vie" n'existe pas (encore).
  • Contact

Lorsque tu empruntes une route, tu peux toujours faire demi-tour. Tu as beau faire des centaines de kilomètres, tu peux toujours revenir en arrière.

La route hors du monde - partie 3 - Au bout du chemin

Recherche

Liens